• Bandeau 1
  • Bandeau 2
  • Bandeau 3
Soutenir l'excellence en Alsace

affiche2012 filet

Tomi UNGERER

DESSINATEUR

Prix d'Honneur, 1995

Biographie (cliquez pour visualiser)

Jean-Thomas Ungerer, dit Tomi, naît à Strasbourg le 28 novembre 1931.

En 1940, l’Alsace est annexée par les Allemands et  Tomi subit l’endoctrinement nazi dans son école à Colmar où il vit alors.

Pendant l’hiver 1944-45, il vit l’épisode dramatique de la Poche de Colmar.

Ses dessins de l’époque témoignent de cette période de guerre. L’enseignement du français est rétabli Tomi est confronté à l’interdiction de parler l’alsacien à l’école.

Tomi décide en 1950 - 1951, de partir en stop au Cap-Nord et en Laponie, il traverse les lignes russes. Ses dessins de l’époque sont influencés par le courant existentialiste.

En 1954 - 1955, il travaille pendant un an comme étalagiste, ou dessinateur publicitaire pour des entreprises locales.

Il commence à cette époque à s’intéresser aux Etats-Unis en fréquentant le Centre Culturel Américain.

Il effectue de nombreux voyages à travers l’Europe (Islande, Norvège, Yougoslavie, Grèce), en auto-stop et en travaillant sur des cargos.

Il part pour New York en 1956, avec 60 dollars en poche et une cantine de dessins et de manuscrits comme il dit..

Son premier livre pour enfants : The Mellops go flying, paraît en 1957 chez Harper and Row et raconte l’histoire d’une famille de petits cochons : Il obtient le célèbre Prix du Spring Book Festival.

Il réalise sa première campagne publicitaire pour les machines Burroughs, dessine également pour les revues  : Esquire, Life, Holiday, Harpers, The New York Times ainsi que pour la télévision. D’après lui, ce fut un départ météorique aux activités très diversifiées.

En 1958 - 1959, Tomi complète la série des Mellops et réalise d'autres livres pour enfants : Crictor, Adélaïde, Emile, les Trois Brigands, Rufus, couronnés de nombreux prix, ainsi que des livres satiriques comme Horrible et The Underground Sketchbook.

Puis, il entame sa collaboration avec Diogenes Verlag, une maison d'édition de Zurich, qui va éditer la majorité de ses livres.

1960, est l'année d'une première grande exposition à Berlin. Dans ses affiches, il s'engage contre la ségrégation raciale et la guerre du Vietnam.

Son livre The Party, dans lequel il exprime sa haine de la société new-yorkaise, paraît en 1996 et Fornicon où il critique la sexualité mécanisée, en 1969.

Il se marie en 1972 et va s’installer dans une ferme d’une presqu’île de la Nouvelle-Ecosse au Canada.

Cette même année, il réalise des dessins pour la campagne électorale du SPD, le parti de WiIIy BRANDT.

Tomi renoue avec l’Alsace en 1975 en faisant une importante donation de son oeuvre et de sa collection de jouets aux Musées de Strasbourg qui lui consacrent une exposition rétrospective.

Il illustre un recueil de chansons populaires germaniques : Das Grosse Liederbuch, qui devient un grand succès de librairie.

Il quitte le Canada en 1976 pour s'installer en Irlande du Sud.

Babylon et Politrics, livres satiriques, et Abracadabra qui regroupe les campagnes publicitaires réalisées en collaboration avec Robert PUTZ en Allemagne, paraissent en 1979.

L’exposition organisée au Musée des Arts Décoratifs de Paris en 1981, couronne 25 ans de sa carrière. Le Salon International de la Caricature de Montréal le désigne cartooniste mondial.

Le prix Burckhart de la Fondation Goethe à Bâle lui est décerné en 1983.

Les insignes de “Commandeur” dans l’Ordre des Arts et des Lettres lui sont remis en 1984.

Après de fréquents séjours à Hambourg en 1986, il relate et dessine un reportage sur le milieu des prostituées dans Schutzen gel der Hölle.

En 1987, il est chargé de mission par Jack LANG pour les échanges culturels franco-allemands et fait partie de la Commission Interministérielle franco-allemande présidée par André BORD.

En 1988, il dessine les plans d’un monument érigé pour le Bimillénaire de Strasbourg : l’Aqueduc de Janus, dans lequel il exprime la culture double de la Ville.

Une association dont le but est de favoriser les échanges culturels franco-allemands : la Kulturbank, est créée à Strasbourg en 1990 à l’initiative de Tomi Ungerer.

La Légion d’Honneur lui est remise à Paris.

Les dessins d’Amnesty Animal, exposés lors du Congrès Mondial de la Protection des Animaux à Bâle, témoignent de son engagement dans ce domaine.

A l’occasion de ses 60 ans, le premier tome de ses souvenirs, A la guerre comme à la guerre, est publié.

En novembre 1991, Tomi fait une seconde donation de 4500 dessins et de 2500 jouets à la Ville de Strasbourg.

Il est cité parmi les 500 World Leaders of Influence par l’American Biographical Institute en 1992 et participe à de nombreuses opérations humanitaires, en faveur de la Croix Rouge Française, contre le sida.

L’Ordre du Deutscher Bundesverdienstkreuz lui est décerné en 1993 pour son action dans le domaine des relations franco-allemandes.

Il fait paraître en allemand son livre qui relate ses expériences de jeunesse pendant la dernière guerre : Die Gedanken sind frei.

Un livre qui regroupe toute son oeuvre publicitaire paraît en 1994 sous le titre d’Affiches.

Le Grand Prix National des Arts Graphiques lui est décerné en 1995 par le Ministère de la Culture.

Fond'action Alsace, association reconnue de mission d'utilité publique, a pour objet de soutenir l'excellence en Alsace.
56, boulevard d'Anvers - 67000 Strasbourg - Tél/Fax : 03 88 36 63 77 - courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.