Christophe Bertsch

PROFESSEUR À L’UHA, DIRECTEUR DU LVBE, DIRECTEUR DU LABORATOIRE D’ŒNOLOGIE DE L’UNIVERSITÉ DE REIMS

Prix Guy Ourisson

2021

UNIVERSITÉ DE HAUTE-ALSACE
LVBE UR-3991
33 rue de Herrlisheim
F-68008 Colmar Cedex
Téléphone : +33 (0)389 203 104
Portable : +33 (0)627 030 161

Christophe Bertsch, né en 1970 à Colmar est Docteur ès sciences (Strasbourg, 2000).
Enseignant chercheur à l’Université de Haute-Alsace depuis 2005, il est Professeur, classe exceptionnelle, depuis 2011.
Directeur du Laboratoire Vignes, Biotechnologies et Environnement (LVBE), depuis 2009.
Directeur du Laboratoire d’œnologie de l’université de Reims, depuis 2018.
Directeur de la Commission Technique du Vignoble Alsacien – CIVA, depuis 2017.
Viticulteur, Cave Jean Geiler, Ingersheim.

Christophe Bertsch est un passionné de la vigne et du vin et un amoureux inconditionnel des vins d’Alsace et de son vignoble. La vigne fait partie de son histoire.

Il effectue ses recherches sur les maladies de la vigne et ses enseignements portent sur la biologie de la vigne.

Également viticulteur, Christophe Bertsch mêle ses compétences scientifiques de haut niveau et sa connaissance du terrain.

Dès son arrivée au sein de l’Université de Haute-Alsace, il décide, avec l’aide de ses collègues de mettre en place des enseignements Vigne et Vin au niveau Licence et Master. Ce désir de développer les formations Viti Vini en Alsace est toujours au cœur de ses préoccupations afin de faire des étudiants les futurs ambassadeurs des vins d’Alsace.

Ainsi différents masters, dont notamment un master franco-allemand en viticulture/œnologie, ont été mis en place. Aujourd’hui, après avoir également associé l’Alsace au Diplôme National d’Œnologue de Reims, Christophe Bertsch et son équipe travaillent à la mise en place d’une Licence Professionnelle Vigne et Vins et la construction au sein de l’Université de l’Institut Universitaire de la Vigne et du Vin à Colmar.

Directeur du laboratoire de recherche LVBE, Christophe Bertsch a su en faire un laboratoire leader mondial dans le domaine des maladies du bois de la vigne. Grâce à son équipe, il a pu être lauréat de multiples appels à projet nationaux, internationaux, publics et privés.

L’ensemble des travaux entrepris ont permis des avancées considérables dans l’étiologie de la maladie et la mise en place de nouveaux moyens de lutte innovants et respectueux de l’environnement pour le vignoble. Pour cela, la ligne directrice de ses travaux est de toujours réunir autour d’une table et d’un projet commun les chercheurs et l’ensemble de la profession viti-vinicole sur la problématique étudiée.

Distinctions :

  • Chevalier du Mérite Agricole.

Contactez-nous